Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu, fournir des fonctionnalités de médias sociaux et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires médiatiques et analytiques, qui peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies lors de votre utilisation de leurs services.
Accepter
Configurer
Please check an answer for every question.
We use cookies to personalise content, to provide social media features and to analyse our traffic. We also share information about your use on our site with our socal media and analytics partners who may combine it with other information that you've provided to them or that they've collected from your use of their services.

Total soutient « Elles bougent » pour promouvoir la mixité

Il y a trop peu de femmes dans l'ingénierie et les formations scientifiques. L’association « Elles bougent » s’est fixé comme objectif de changer la donne. Et parce que promouvoir la mixité est pour Total un réel enjeu, François Viaud, directeur des Ressources humaines du Groupe, est président d’honneur de cette association en 2015/2016.

  • Elles bougent
    Total soutient l’initiative de « Elles bougent » pour susciter des vocations scientifiques et techniques chez les jeunes filles du collège au lycée
  • Please validate Damdy
    Thanks for opening the configuration popin

Promouvoir les carrières scientifiques

Informer et sensibiliser les jeunes collégiennes, lycéennes, étudiantes aux carrières des filières scientifiques et techniques. S’appuyer sur un réseau interentreprises de marraines ingénieures et techniciennes. C’est la mission de l’association « Elles bougent » et de ses 1 500 marraines issues d’entreprises partenaires, dont 70 chez Total. Pour notre Groupe, la promotion de la mixité dans l’éducation supérieure scientifique ou technique, est un enjeu majeur d’attractivité, d’innovation et d’acceptabilité.

Transmettre des passions, susciter des vocations

En parlant de leur parcours, de leur métier et de ses enjeux, les marraines contribuent à susciter des vocations chez ces jeunes filles qui, si elles comptent pour 50 % des effectifs en terminale S, n’en représentent plus que 25 % en écoles d’ingénieurs. « Parler de mon métier à des lycéennes m’a permis de leur montrer que les métiers d’ingénieurs sont passionnants et se conjuguent aussi au féminin », témoigne Rkia Najmi, ingénieure Projet chez Total et marraine au sein de l’association. Total offrant surtout des métiers techniques, l’entreprise soutient avec enthousiasme cette initiative.

NOS PROJETS LOCAUX