Dunkerque LNG : un chantier structurant pour le Dunkerquois

Juin 2011 : EDF et ses partenaires Fluxys et Total, un des leaders mondiaux de l’industrie du gaz naturel liquéfié, décident la construction d’un terminal méthanier à Dunkerque dont la mise en service est prévue courant 2016. Moins polluant que le charbon pour la production d’électricité, le gaz est une énergie d’avenir.

  • Chantier de Dunkerque LNG

    Chantier de Dunkerque LNG

 

L’escale des plus grands

Avec une capacité annuelle d’émission de 13 milliards de mètres cubes de gaz naturel, Dunkerque LNG sera capable d’accueillir quelque 150 méthaniers par an, dont les plus grands méthaniers du monde, appelés Q-Max. En s’ancrant au cœur d’une région de grande consommation de gaz, le terminal permettra de  renforcer les sources d’approvisionnement flexible en gaz naturel dans un marché énergétique tendu par la production qui décroît en mer du Nord.

 

De belles retombées économiques pour les collectivités... et de l’emploi

Le chantier de Dunkerque LNG emploie actuellement plus de 1 400 personnes. L’exploitation du terminal offrira quant à elle environ 60 emplois directs et entre 100 et 150 emplois indirects. Dans le but de favoriser l’emploi local, un travail a été engagé avec Pôle Emploi, le Conseil régional et l’association Entreprendre Ensemble pour identifier les programmes de formation nécessaires à la réalisation du chantier. Dunkerque LNG, c’est aussi la promesse de rentrées fiscales importantes pour les collectivités territoriales, de l’ordre de plus de 20 millions d’euros par an.

 

Partager ce projet