Premiers résultats de la campagne scientifique au large de la Guyane

LE PROJET DE FORAGE D’EXPLORATION PÉTROLIÈRE AU LARGE DE LA GUYANE

Total E&P Guyane Française prévoit de réaliser un forage d’exploration sur la zone centrale du permis de Guyane Maritime qui s’étend sur plus de 24 000 km2, au-delà du plateau continental guyanais et en grande partie dans le domaine maritime profond. Le forage envisagé début 2019 est situé à environ 150 km de la côte la plus proche et à 170 km de Cayenne.

Premiers résultats de la campagne scientifique au large de la Guyane

En préparation de l’opération de forage, une étude détaillée de l’état environnemental initial a été menée et jointe à la demande d’autorisation d’ouverture de travaux remise au Préfet de Guyane par Total E&P Guyane Française.

Confiée à des institutions spécialisées et des cabinets d’expertise environnementale, cette étude détaillée a pour objectifs de décrire les caractéristiques physico-chimiques et biologiques sur la zone prévue pour le forage - par plus de 2 000 mètres de profondeur -, d’identifier et caractériser la biodiversité de la zone et de mettre en évidence les éléments de sensibilité.

L’état initial environnemental comprend une succession de campagnes scientifiques en mer, menées d’octobre 2017 à mai 2018 et réalisées entre la limite du plateau continental des Guyanes et la zone de forage, soit entre 120 kilomètres et 170 km au large de Cayenne :

  • mesures in situ et prélèvements d’échantillons de sédiment du fond marin et d’eau de mer à proximité des emplacements des futurs forages afin de définir les propriétés physico-chimiques et biologiques du milieu marin
  • observations photographique et vidéographique du fond marin
  • observations de la mégafaune marine (poissons, mammifères marins, oiseaux, tortues)
  • mesures acoustiques passives de vocalisations de mammifères marins
  • caractérisation des zones d’intérêts cartographiées, inventaires de biodiversité
  • cartographie des fonds marins en bordure du plateau continental des Guyanes et en bordure du permis mais hors zone de forage, description de la nature des fonds, modélisation 3D de la zone étudiée

Cette campagne de cartographie couvre 650 km², d’abord sillonnés à l’aide d’un sondeur multifaisceaux et d’un sonar latéral, scannant les fonds à une échelle très fine, à la recherche de reliefs. Ensuite, avec l’aide de chercheurs du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris, une caméra est envoyée pour photographier et filmer ces fonds rocheux entre 80 et 120 mètres de profondeur. Puis de très nombreux prélèvements sont réalisés, sous le contrôle scientifique du Muséum, pour identifier plus précisément la biodiversité. Tous ces échantillons sont ensuite analysés par les chercheurs, conditionnés puis versés à l’Inventaire national du patrimoine naturel.

Cette partie spécifique de l’état environnemental initial apporte aux scientifiques une matière importante pour la connaissance de cette zone, jusque-là peu étudiée. Elle permet également de la décrire précisément: il s’agit d’un plateau rocheux, avec quelques hauts-fonds, recouvert partiellement de sable, s’avançant vers le large et parfois entamé de petits tombants. Les peuplements sont épars, avec présence d’éponges, de cnidaires, d’échinodermes et de petits crustacés.

L’étude de cette zone et de son écosystème a également montré que ce milieu n’est pas unique et isolé, puisqu’il semble s’étendre de manière discontinue sur plusieurs milliers de kilomètres le long du plateau continental.

L’étude détaillée de l’état environnemental initial sera rendu public par les autorités dans le cadre de l’enquête publique.

  • guyane_carte-generale_fr_v07-05-18-960x466

    Carte générale avec délimitation du permis et de la zone de forage

  • projet_forage_guyane_navire-oceanographique-proteus-960x466

    À bord du navire océanographique R/V Proteus, novembre 2017 (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_prelevement_sediment-960x466

    Prélèvement de sédiments (Créocéan/Total)

  • projet_forage_guyane_fonds_marins_4

    Fond marin à 1 850 et 2 300 mètres de profondeur, sur la zone prévue sur le forage (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_fonds-marins_6-960x466

    À environ 100 mètres de profondeur, dans une zone de 20 à 30 km de la zone de forage, plateau sédimentaire et rocheux aux reliefs limités avec présence de faune éparse (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_fonds-marins_7-960x466

    À environ 100 mètres de profondeur, dans une zone de 20 à 30 km de la zone de forage, plateau sédimentaire et rocheux aux reliefs limités avec présence de faune éparse (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_fonds-marins_8-960x466

    À environ 100 mètres de profondeur, dans une zone de 20 à 30 km de la zone de forage, plateau sédimentaire et rocheux aux reliefs limités avec présence de faune éparse (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_fonds-marins_9-960x466

    À environ 100 mètres de profondeur, dans une zone de 20 à 30 km de la zone de forage, plateau sédimentaire et rocheux aux reliefs limités avec présence de faune éparse (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_fonds-marins_10-960x466

    À environ 100 mètres de profondeur, dans une zone de 20 à 30 km de la zone de forage, plateau sédimentaire et rocheux aux reliefs limités avec présence de faune éparse (Créocéan / Total)

  • projet_forage_guyane_cartographie_fonds_marins-960x466

    Cartographie des fonds marins de la zone étudiée, ou analyse morphologique (Créocéan / Total)

Suivant Prev
  • guyane_carte-generale_fr_v07-05-18-960x466
  • projet_forage_guyane_navire-oceanographique-proteus-960x466
  • projet_forage_guyane_prelevement_sediment-960x466
  • projet_forage_guyane_fonds_marins_4
  • projet_forage_guyane_fonds-marins_6-960x466
  • projet_forage_guyane_fonds-marins_7-960x466
  • projet_forage_guyane_fonds-marins_8-960x466
  • projet_forage_guyane_fonds-marins_9-960x466
  • projet_forage_guyane_fonds-marins_10-960x466
  • projet_forage_guyane_cartographie_fonds_marins-960x466

LE PROJET EN QUELQUES MOTS

D’une durée limitée à 4 mois environ, ce forage d’exploration a pour objectif de confirmer la présence éventuelle d’hydrocarbures sur le permis, avant de décider d’une possible phase de développement et d’exploitation. Situé en haute mer, à des profondeurs de l’ordre de 2 000 mètres, le puits d’exploration doit être réalisé par un navire de forage à positionnement dynamique, non ancré sur le fond.

Comme pour tous les projets de ce type, une étude détaillée de l’état environnemental initial ainsi que des impacts potentiels liés aux opérations a été réalisée et jointe à la demande d’autorisation de forage. C’est dans ce contexte qu’une large campagne d’études océanographiques a été menée en plusieurs phases par des équipes scientifiques spécialisées.

Bien que les retombées locales en termes d’emplois ou d’activité économique restent par nature limitées lors d’un forage en haute mer de courte durée, Total s’engage clairement dans une démarche volontaire pour en maximiser les effets, notamment dans le cadre des appels d’offre pour le soutien aux opérations.

L’INFORMATION ET LES ÉCHANGES PRÉALABLES AU PROJET

Total E&P Guyane Française a souhaité présenter au public son projet de forage d’exploration et recueillir les commentaires et suggestions, notamment lors de réunions publiques organisées début décembre 2017 sur les communes de Cayenne, Kourou, Rémire-Montjoly et Saint-Laurent-du-Maroni. 

Cette période d’information et d’échanges d’un mois a été organisée préalablement à la phase réglementaire, qui comprendra elle-même une enquête publique, l’autorisation du forage étant soumise à la décision de l’Etat.

Comptes-rendus :

En savoir plus :

Nous contacter ou poser une question sur le projet de forage d’exploration en Guyane : info.guyane-maritime@total.com

Partager ce projet

Nos sites en France

Communication finance

Plus d’informations sur les publications et l'actualité financière

En savoir plus

Société-Environnement

Notre mission vis-à-vis de la Société et de l'environnement

Société-environnement
Nos sites